En bateau, en auto, à dos d'animaux: notre voyage en Afrique
Qui suis-je ?

Traverser un bout d'Afrique, on en a rêvé. Nous avons 6 mois de janvier à juillet 2008 pour parcourir la partie ouest du continent, tracer un itinéraire au gré de nos rencontres. Pour avancer, nous utilisons des moyens de transport divers et variés... Récits d'un baroudage haut en couleur.

Derniers articles
Menu
Où suis-je actuellement ?



Rubriques
    Mes amis
      Liens

        Billet 4 sur 29
        Page précédente | Page suivante

        Des vaches, des cascades et des pistes

         

        La Guinée Conakry est un poème pour voyageur. Poème dramatique avec son histoire un poil sanglante, due aux guerres voisines de Libéria, Sierra Léonne et Casamance. Poème romantique avec ses paysages magnifiques de montagnes et de forêts, ses cascades en veux tu en voilà. Poème humaniste avec ses habitants que plus rien ne semble étonner, pas plus de mettre trois jours pour faire 400 km à 15 dans (et sur) une 505 que deux blancs dans cette même 505.

         

        Cascades, cascades, cascades...

                

         

          ...et chutes d'eau.

         

        Ici plus qu'ailleurs en Afrique de l'Ouest on peut trouver ce à quoi on s'attend alors qu'on est jamais venu dans le coin : des douaniers corrompus qui cherchent les pouls dans la tête, des routes défoncées au delà de l'imaginable, pas d'éléctricité pendant des jours entiers... Tout cela grâce à l'action généreuse d'un président magicien capable de transformer un eden (de l'eau partout, beauxite, or, diamants, bois et fer en pagaille et potentiel touristique hallucinant) en catastrophe économique.

        Binta, notre guide, nous explique comment elle galère pour faire la promotion du tourisme pour sa région qui est de loin une des plus belle de cette partie du continent. Et comment elle n'y arrive pas. Dommage, gardons espoir ça va venir. En attendant elle nous ballade de cascade en chutes d'eau. Et c'est très beau, vraiment très beau.

        Con comme une vache Guinéenne, qui squatte le milieu de la route sans bouger...
        Hé la vache, ya pas d'herbe sur le goudron !

        Publié à 07:02, le 16/06/2008, Conakry
        Mots clefs : Guinée

        Ajouter un commentaire :: Envoyer cet article

        Commentaire sans titre
        Commentaire publié par Flore, à 07:02, le 16/06/2008

        splendide!!

        Lien permanent